jeudi 7 août 2014

« Terre des hommes » d'Antoine de Saint-Exupéry (1939)

    « Terre des hommes » est un livre somme, qui rassemble plusieurs aventures de l'auteur, Antoine de Saint-Exupéry, célèbre père du Petit Prince. Et de ces expériences hors du commun, se dégage en fait une quête spirituelle. Saint-Exupéry ne chante pas les merveilles de son avion, sa carlingue, ses ailes. Non. Il chante la beauté du monde, et surtout des hommes et des femmes qui le peuplent. La beauté d'une nuit passée à contempler les étoiles. La beauté de l'amitié humaine. La beauté du courage. L'aviation n'est qu'un moyen nous dit Saint-Ex. Un pont qui relie les hommes. La seule chose qui compte c'est l'amour. C'est ce bédouin qui sauve nos aviateurs tombés dans le désert, à la limite de la mort de soif et de faim. C'est Guillaumet, ce héros qui s'est écrasé dans les Andes, et qui, envers et contre tout, a marché, pour les siens, par responsabilité envers ceux qu'il aime, pour être sauvé. « Terre des hommes » est un livre somme, mais court, et d'une densité incroyable. Nulle place pour la pose ou l'affèterie. Le langage de Saint-Exupéry est simple, clair comme de l'eau de source, et surtout d'une beauté... Nul doute, c'est un poète. Son langage imagé fait mouche à chaque fois. Mais ce qui reste et qui demeure, qui imprègne tout le livre, c'est cette humanité de l'auteur. Sa propension à voir le bien et l'espoir dans les plus grandes difficultés, à rendre humain l'homme le plus humilié. Oui, « Terre des hommes » est un grand, grand livre. Et Saint-Exupéry l'un des plus grands auteurs du XXème siècle. Car lire ce livre (comme nombre de ses livres) vous grandit.

[4/4]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...